Rechercher
  • Marina Laloux-Failliot

Musique et apprentissages

De nombreux travaux (Alfred Tomatis en France dans les années 50, ceux du psychiatre bulgare Georgi Lozanov, Dom Campbell... et confirmés plus récemment par les neurosciences) ont mis en évidence des effets de la musique sur le fonctionnement du cerveau, pas seulement pour se détendre, mais aussi pour se concentrer et favoriser ainsi l’apprentissage.


Pour favoriser la concentration, la musique doit être :

1- Écoutée à un niveau très faible pour ne pas nuire à la concentration,

2- Instrumentale, sous peine de mobiliser inutilement les parties du cerveau en charge du langage, qui vont tenter de décoder les éventuelles paroles au lieu de se concentrer sur l’apprentissage.

La musique est un outils qui, utilisé en classe ou pendant les devoirs, peut améliorer la concentration des enfants et des adolescents. Pour cela, il s’agit d'opter plutôt de musique avec de hautes fréquences, reconnues pour apaiser et développer l’attention. Idéal pendant les phases d’apprentissage et pour se recentrer.


Les genres musicaux et leurs effets


Suivant les genres musicaux, leurs effets sur le cerveau sont différents.


1- Le chant grégorien, avec un rythme basé sur la respiration, aide à travailler, se concentrer, méditer et atténuer le stress.


2- La musique baroque (Bach, Haendel ou bien Corelli) a des mouvements lents qui donnent une sensation de stabilité, d'ordre et de sécurité ; elle est ainsi appropriée aux travaux intellectuels.


3- La musique classique (Haydn ou Mozart) favorisa la concentration, la mémorisation et une meilleure perception spatiale.


4- La musique romantique (Chopin, Liszt, Wagner) est la plus chargée émotionnellement ; elle permet ainsi l'évocation d'une large palette de sentiments et d'émotions.


5- Le Jazz et le Blues possèdent chacun un impact tonifiant sur l'organisme.


6- Certains morceaux de Rock stimulent les passions alors que pour d'autres ces même morceaux relâchent les tensions intérieures. Les effets sont très différents d'une personnes à l'autre.


7- Le Heavy Metal, le Punk, le Grunge... généralement écoutées très fort, ces genres touchent directement le système nerveux en sollicitant de manière excessive les tympans et les nerfs auditifs. Ils engendrent des réactions physiologiques immédiates telles que l'augmentation des battements cardiaques, de la respiration, de la tension...


8- La pulsation et la fréquence de la base rythmique de la Techno évoquent les battements cardiaques. Dans une ambiance Techno, l'organisme est contraint de s'adapter à ce rythme. Ces fréquences modifient celles du cerveau et, à la longue, plonge celui qui l'écoute "dans un état de transe".


9- La musique sacrée (orientale, occidentale traditionnelle ou moderne) a la particularité de distendre le temps et l'espace. Ces musiques sont propices à la relaxation et à la réduction des douleurs.


Musiques pour améliorer la concentration


Pour tester les effets de la musique sur la concentrations, voici quelque playlist :


Une classique (Mozart, Haendel, Vivaldi, Bach, Beethoven,…)

Et des plus modernes

Bon courage à tous, et n'oubliez pas que quoi qu'il arrive, il n'existe pas de parents parfaits... juste des parents qui font au mieux !


Découvrez mes livres :

"J'aide mon enfant différent à s'épanouir ! Hyperactif, Haut Potentiel, Dys, Syndrome d'Asperger".


"Mon enfant a du caractère ! Comprendre et savoir l'apaiser".

________

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

0 vue
logo agame.png

Marina FAILLIOT-LALOUX

06 51 32 98 49    |    petitspasdenthalpie@gmail.com

© 2020 par Marina Failliot-Laloux

Psychopédagogue - Graphothérapeute

Parentalité Positive.