C'est quoi l'intelligence ?

Y a-t-il réellement une réponse à cette question ? Je ne pense pas. Les évolutions dans les domaines de la génétique, de la biologie et plus récemment des neurosciences, nous montrent que nous sommes encore loin de savoir réellement ce qu'est l'intelligence.

 

On entend souvent aujourd'hui dire que 20% de nos capacités cérébrales seraient d'origine génétique et que les 80% restants, seraient d'origine environnementale, notamment due au fruit de nos expériences. Mais il y a à peine 10 ans, les mêmes sources affirmaient exactement l'inverse ! Face à ces discours changeant, nous ne pouvons qu'humblement accepter notre manque de connaissance sur le sujet.

 

D'Alfred Binet aux Neurosciences, beaucoup se sont perdus

 

Alfred Binet, connu comme le père des tests de QI, proposa une vision moderne de l'intelligence en insistant sur "l'éducabilité et l'extensibilité de l'intelligence". Il voyait l'intelligence comme quelque chose qui évolue tout au long de la vie, au fur et à mesure de nos expériences et apprentissages.

 

La psychométrie a pris le parti de vouloir mesurer l'intelligence (test de QI). Mais sans définition exacte de l'intelligence, elle a pris le risque de ne mesurer que ce qu'elle recherchait ou ce qui est mesurable, laissant tout un pan de l'intelligence de côté.

 

Aujourd'hui, les neurosciences et les sciences cognitives confirment cela par la plasticité cérébrale (c'est à dire à la capacité que notre cerveau à de se modifier en fonction des zone qui sont stimulées).

 

Alors comment définir l'intelligence ?

 

S'il n'y a pas encore de réponse exacte à cette question, il existe 3 façons distinctes de voir l'intelligence aujourd'hui :

1- La première façon de voir l'intelligence, est de considérer 2 familles, avec d'un côté ceux qui la voit comme mesurable (grâce aux tests des psychométriciens), et de l'autre côté ceux qui cherche à comprendre son architecture (les neurosciences et les sciences cognitives).

2- Une autre façon de voir l'intelligence est de garder une vision globale de l'intelligence tout en considérant les différents domaines qui la composent : savoir, compréhension, adaptation, création, jugement...

3- La dernière vision de l'intelligence est de classer "les" intelligences en fonction de leur définition : la faculté de connaître et de comprendre, la faculté à savoir s'adapter, l'intelligence créative, l'intelligence relationnelle ou les intelligences multiples.

 

 

Et les enfants dans tout cela ?

 

Pourquoi tout ce bla bla sur l'intelligence ? Parce que penser savoir ce qu'est exactement l'intelligence peut entrainer une grande souffrance chez les enfants (et les adultes ou les parents).

 

Voici une réflexion d'une enfant un peu perdue, une simple question qui cache de la souffrance et de l'incompréhension. Que répondriez-vous à cette petite fille qui ne comprend pas le monde dans lequel elle vie, à qui on répète sans cesse qu'elle est intelligente ? Elle voit bien que la préoccupation première des adultes sont ses résultats scolaire, alors qu'elle, ce qui l'importe, c'est de ne plus se sentir seule :

 

"Maman, à quoi ça sert d'être intelligente si je n'arrive pas à me faire des amis ? Et puis, être intelligent, c'est pas aussi savoir se comporter avec les autres ? " - Marina, 9 ans

 

Que répondre ? L'intelligence est-ce savoir, comprendre, réussir, être heureux ?...

 

 

L'intelligence et l'échec

 

Dire à un enfant en échec scolaire qu'il est intelligent mais que l'on ne comprend pas pourquoi il ne réussi pas, est aussi violent que dire à un enfant qu'il est bête. Dans un cas comme dans l'autre, cela le met dans une position de doute : "si mes parents, mes profs, ne comprennent pas pourquoi je n'y arrive pas, qu'est-ce qui cloche chez moi ? Peut-être qu'ils me croient intelligent alors qu'au fond je suis bête. Pourquoi je leur fait croire cela ? Pourquoi je n'arrive pas à être à la hauteur de leur estime et de leurs attentes ? "

 

Bien entendu, un enfant en échec scolaire peut être dû à un manque de travail. Mais avant d'aller chercher le vice chez nos enfants, pouvons nous leur faire confiance quand ils nous disent que malgré toute cette intelligence, ils ne comprennent pas ? Beaucoup d'enfants, aussi intelligents soient-ils, ne savent réellement pas comment apprendre. La découverte des processus d'apprentissage est souvent d'une grande aide ! La psychopédagogie positive aide les enfants à comprendre comment ils fonctionnent, quels sont leur propre processus d'apprentissage, comment apprendre à apprendre.

 

 

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

 

 

________

Pour en savoir plus sur mon approche en Psychopédagogie Positive et en Discipline Positive, n’hésitez pas à prendre contact avec moi :

 

 

 

 

https://www.lespetitspasdenthalpie.com/

 

 

 

 

 

 

https://www.facebook.com/lespetitspasdenthalpie/

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
Partager sur Google
Please reload

Posts récents

Please reload

Posts à l'affiche

Les 4 accords Toltèques appliqués aux enfants

August 8, 2019

1/6
Please reload

Marina Failliot-Laloux

Praticienne en Psychopédagogie Positive

  • Facebook Les petits Pas d'Enthalpie
  • LinkedIn Les petits Pas d'Enthalpie
  • Insta Les Petits Pas d'Enthalpie

© 2019 par Marina Failliot-Laloux,

Praticienne en Psychopédagogie Positive

Tel: 06.51.32.98.49