Graphothérapie

​Beaucoup d'enfants avec des troubles des apprentissages rencontrent des difficultés d'écriture, alors que la réussite et l'écriture sont corrélées...

La graphothérapie consiste à résoudre des problèmes d'écriture, mais également les troubles affectifs associés.

Prendre du plaisir à l'écriture conduit l'enfant vers de meilleurs apprentissages !

Au programme

Avant toute rééducation, il est nécessaire de réaliser un bilan graphomoteur afin de faire le point sur ce qui est acquis et sur les freins graphiques.  Un bilan dure 1h30 et se compose :

  • D'un entretien approfondi permettant de mieux comprendre le contexte d'intervention.

  • ​D'une analyse de l'écriture (échelle d'Ajuriaguerra et ADE) et d'un test de vitesse.

  • Pour les enfants et les jeunes adolescents, de tests de motricité et de latéralité.

 

La rééducation du geste d'écriture se déroule en séances individuelles hebdomadaires de 45 minutes à 1 heure.

Chacun est unique, c'est pourquoi la durée d’une rééducation du geste d’écriture est très variable et personnalisée. Une rééducation du geste d'écriture nécessite donc entre 5 et 20 séances.

"L'écriture manuscrite joue un rôle non négligeable dans les apprentissages. Elle structure la pensée, améliore les processus de mémorisation et favorise la concentration."

Si plusieurs de ces signes sont présents, il semble nécessaire de consulter un graphothérapeute :

  • Mauvaise tenue du crayon ou du stylo ;

  • Écriture illisible, imprécise, irrégulière, déstructurée, manque de fluidité, trop appuyée, tremblante, non respect des lignages ;

  • Manque de soin (écrits sales et/ou retouchés), et/ou mise en page désordonnée ;

  • Écriture fatigante : besoin de fournir un effort trop important pour écrire ;

  • Lenteur dans les écrits ou vitesse excessive.

  • Privilégier la forme de l’écriture au détriment de la vitesse, notamment par incapacité à gérer les deux en même temps ;

  • Douleurs à l'écriture, se situant à la main, au poignet, aux doigts, au bras, à l'épaule et/ou au dos ;

  • Rejet de l'écriture ou crampe de l'écrivain.

Pour qui ?

"Les bons gestes peuvent s'apprendre ou se réapprendre.Avez-vous pensé à une rééducation du geste d'écriture ?"

La graphothérapie se base sur un ensemble de techniques visant à réapprendre le bon geste de l'écriture afin de rendre le graphisme plus lisible, plus fluide et non douloureux.

Pour susciter la motivation et retrouver le plaisir d'écrire, il n'est pas question de faire des lignes d’écriture, mais plutôt de restaurer par le jeu un geste d'écriture fluide et efficace.

 

Elle repose sur des exercices ludiques portant sur :

  • La relaxation ;

  • La posture et la tenue du stylo ;

  • La motricité fine ;

  • Le tracé des lettres et le mouvement ;

  • La vitesse, la pression et la précision.

Comment ?

Pour un résultat optimal, la rééducation demande certaine régularité.

 

Une participation active de l'enfant ou de l'adolescent (et de sa famille), ou de l'adulte qui vient consulter est nécessaire.

Membre de l'A.G.A.M.E. (Association des Graphothérapeutes Approche Multiple Européens)

& signataire de la charte de déontologie

 

"L’Approche Multiple c’est considérer l’enfant dans sa globalité, c’est aller au-delà des seules difficultés d’écriture, où une rééducation classique risquerait de ne pas apporter le résultat espéré. C’est prendre en considération la relation parent-enfant, enfant-enseignant…

C’est trouver des remédiations et des solutions pour les mettre en application."

logo agame.png

Marina FAILLIOT-LALOUX

06 51 32 98 49    |    petitspasdenthalpie@gmail.com

© 2020 par Marina Failliot-Laloux

Psychopédagogue - Graphothérapeute

Parentalité Positive.